Romain RUIZ chez le Champion de France en titre

C’est officiel. L’actuel joueur du Ping Pong Club Villeneuve Romain Ruiz sera romagnon la saison prochaine. Joint au téléphone, il nous explique ses raisons.

Romain Ruiz : “J’ai besoin d’évoluer”

Romain, tu viens d’annoncer ton départ au Stella Sport Tennis de Table La Romagne pour la saison 2019/2020. Une nouvelle étape ?

Oui. C’est le moment de passer à autre chose. Cela fait quelque temps que je suis en contact avec le staff de La Romagne. Je suis heureux que tout se soit concrétisé.

Pourquoi La Romagne ?

Tout d’abord parce que c’est un grand club. Champion en France en titre. Leur intérêt m’a fait du bien dans une période compliquée pour moi sportivement et personnellement. Je recherchais également un club où les joueurs s’entraînent au même endroit, où je vais retrouver une stabilité. La Romagne a un fonctionnement similaire au PPCV lorsque le coach Julien Girard était là. D’ailleurs, c’est lui qui l’avait “exporté” ici (Villeneuve sur Lot). Et puis le niveau d’entraînement est très bon.

Quelles sont les conditions de ton arrivée ?

Je signe pour un an avec la possibilité de renouveler. J’arrive en n°3. Ils ont 3 joueurs très expérimentés : le chinois Tianyuan Chen (35 ans), le roumain Adrian Crisan (39 ans) et le français Brice Ollivier (37 ans). A moi maintenant d’être compétitif et de rentrer dans le collectif le plus vite possible.

Tu nous l’as dit. Tu as vécu des moments compliqués ces derniers mois ?

Oui. Cela a été dur. je me suis blessé et je ne suis revenu que fin Août début Septembre 2018. Ensuite j’ai fait un bon Pro Tour en Suède U21 en battant l’espoir suédois Moregardh (Champion de Suède 2019).

Et puis l’incendie de mon appartement à Villeneuve sur Lot m’a vraiment choqué. Quand tu es passé tout près d’une vraie catastrophe, tu relativises même si j’ai mis du temps à remonter moralement.

Parle-nous de cette saison 2018/2019 au Ping Pong Club de Villeneuve

Personnellement, c’est compliqué. Cela fait pratiquement 6 mois que je ne joue pas. J’aimerais aider l’équipe à se maintenir mais c’est un choix du staff. Je le respecte. Par contre, si j’ai la chance de jouer avant la fin de la saison, je donnerais tout avant de partir pour que le PPCV se maintienne en Pro A.

Que garderas-tu de ces 4 années passées sur les bords du Lot ?

Tout d’abord, la rencontre avec Julien Girard. Il m’a donné l’opportunité de jouer à ce niveau-là. Je ne le remercierais jamais assez pour tout ce qu’il a fait pour moi. Il m’a permis de progresser techniquement, tactiquement et mentalement. Et puis j’ai découvert une ville (Villeneuve sur Lot) que j’adore. Je me suis jamais senti aussi bien au quotidien. C’est très agréable ici. J’ai rencontré également des personnes qui m’ont soutenu et ont toujours été à mes côtés. Et c’est aussi important.

Tes objectifs à moyen terme ?

Réintégrer l’Equipe de France. Pour cela, il faut que je joue et que je sois performant. Et puis les JO Paris 2024 me font rêver. Représenté son pays à domicile lors de la plus grande compétition planétaire, ce serait génial.

Deuxième recrue pour le PPCV

Après les départs annoncés de Stéphane Ouaiche et Romain Ruiz ainsi que de l’arrivée de l’ukrainien Ievgen Pryshchepa, le club dirigé par Marc David a officialisé sur sa page Facebook l’arrivée d’un second joueur russe Vassily Lakeev. Le joueur moscovite de 34 ans évoluait jusqu’alors dans le Championnat polonais.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.