Le calvaire d’un entraineur lors du 4ème tour du critérium fédéral à Argentan

23 mars 2018
2139 Views
4 Comments
109 Partages

C’est une journée dont se souviendra longtemps Yoann SUDRON. Entraineur depuis 10 ans au club de tennis de table du CP QUEVILLAIS, il était présent samedi dernier à Argentan à la salle du Gymnase Michel Pelchat pour le 4ème tour du critérium fédéral en Nationale 2.

La journée mouvementée de Yoann SUDRON

Yoann SUDRON

Yoann SUDRON

Une journée dira-t-on “ordinaire” d’un entraineur “ordinaire” accompagnant ses poulains dans une compétition. 24 heures qui se sont transformées en véritable calvaire. Le pongiste de 35 ans s’en est expliqué à travers un récit complet publié sur son profil Facebook. Extraits :

Tout d’abord, en arrivant à la compétition, aucun dossard pour les joueurs et aucun dossier sur la compétition non plus. Cela commençait bien et surtout la compétition était donc incompréhensible pour les parents car aucun repère. La compétition commence et l’on apprend qu’il y a très peu d’arbitres le samedi et que les joueurs et joueuses eux-mêmes devront s’arbitrer… La compétition commence donc bien à 12h mais au vu des conditions et du manque d’arbitres, la compétition ne pouvait pas se finir à l’heure…Cela n’a pas manqué, elle a finit après 21h, record ABSOLU pour les 4 tours.

Yoann SUDRON : “C’est bien beau de donner des leçons de morale sur le fonctionnement des clubs”

Si la journée avait mal débuté pour Yoann SUDRON, il ne se doutait pas à cet instant que le calvaire allait perdurer. Souhaitant avoir des explications sur ses problèmes rencontrés, il s’est adressé à Philippe ANTOINE, juge arbitre de la compétition et son adjointe, Karine TABLIN, Vice Présidente Activité gestion sportive et Vice Présidente déléguée de la ligue Normandie.

Vers 17h après des temps d’attente sans jouer de plus de deux heures (?????) pour de nombreux enfants, je décide d’aller à la table des juge arbitres pour qu’ils m’expliquent le pourquoi du comment ? A la table, il y a la vice présidente de la ligue qui est aussi la responsable de la commission sportive et le responsable des arbitres de la ligue. Je pensais avoir mes réponses mais cela n’en est rien, bien au contraire. Je demande à la vice présidente pourquoi il y a un manque d’arbitres.

Karine TABLIN : “Cela fait 30 ans qu’en ex Basse Normandie nous travaillons sérieusement sur les arbitres et juge-arbitres, contrairement à la ex Haute Normandie”

Karin Tablin | Philippe BELLANGER

Karin Tablin | Philippe BELLANGER

Elle me répond : “Je ne sais pas”. Je lui dit qu’au vu de ses fonctions, elle devrait avoir plus d’informations. Elle me répond que ce n’est pas mon problème. Agacé, je lui réponds que c’est bien beau de donner des leçons de morale sur le fonctionnement des clubs ou sur le nombre d’arbitres dans nos associations mais il faudrait au moins que quand ces personnes organisent une compétition, qu’ils puissent mettre assez d’arbitres. Sa réponse est stupéfiante : “Vous savez, cela fait 30 ans qu’en ex Basse Normandie nous travaillons sérieusement sur les arbitres et juge-arbitres, contrairement à la ex Haute Normandie qui doit tout revoir depuis un an. De plus, vous vous énervés car vous êtes jeune, rapporte Karine TABLIN. À ce moment là, Le juge-arbitre glissa à son collègue : Ne lui réponds pas, c’est un CON….

Yoann SUDRON : “Je trouve cela scandaleux car ce sont des personnes à haute responsabilité à la Ligue de Normandie qui tiennent des propos déplacés et insultants envers de nombreuses personnes.”

Yoann SUDRON

Yoann SUDRON

Des mots insultants qui ont passablement choqué et fait sortir de ses gonds Yoann SUDRON :

Enervé, je lui réponds que tout d’abord je le vouvoyais et surtout je ne l’avais pas insulté donc qu’il fasse attention à ses propos. De tout façon, cette réaction est-elle bizarre de la part d’une personne qui prétend que tous les ex hauts-normands ont un QI négatif ???? Je ne pouvais passer cela sous silence, je trouve cela scandaleux car ce sont des personnes à haute responsabilité à la Ligue de Normandie qui tiennent des propos déplacés et insultants envers de nombreuses personnes. Le ping est devenu NORMAND et cela doit être une force.

Karine TABLIN : “Je n’étais pas responsable du juge arbitrage ni présente en tant que Vice Présidente Déléguée de la Ligue mais en tant qu’adjoint au juge arbitre.”

N’ayant pas eu de réponses à ses questions, l’entraineur du CP QUEVILLAIS avait pris sa décision. Son histoire serait partagée sur son profil facebook. Mais que s’est-il réellement passé ? Pourquoi le dialogue n’a pu se dérouler dans de bonnes conditions ? Pourquoi l’organisation a éprouvé des difficultés ? Nous avons contacté Karine TABLIN qui a apporté un complément d’information :

Karin Tablin | Philippe BELLANGER

Karin Tablin | Philippe BELLANGER

Avant tout, il faut remettre les choses dans leur contexte. Quand on est juge arbitre et je tiens à préciser que mon poste ce jour là était juge arbitre adjoint. Je n’étais pas responsable du juge arbitrage ni présente en tant que Vice Présidente Déléguée de la Ligue mais en tant qu’adjoint au juge arbitre. Il est vrai que nous avons manqué de bénévoles le samedi car beaucoup ont également participé à la compétition en tant que joueurs. Il a confondu les arbitres et les juges-arbitres ce qui est évidemment différent. On a développé l’activité au niveau régional afin que tous les matchs soient juge-arbitré. Depuis le fusion, on essaye de l’étendre sur toute la ligue et ça embête les clubs ! Pour revenir à la compétition, le dimanche, elle s’est bien déroulée avec un nombre d’arbitres suffisant. Ce manque de bénévoles est également lié à la gestion des salariés de la ligue.  4 personnes ont récemment démissionné de l’ex-basse Normandie. C’est un calvaire humain. 

Karine TABLIN : “Cela peut-être gênant quand on est une femme et cela dérange”

Sûre de ses propos, Karine TABLIN enchaine sur les problèmes de dossards :

Que voulez-vous que je vous dise ? Les gens parlent sans connaitre ce qu’il s’est vraiment passé. Je rappelle qu’on est bénévole et donne le maximum. J’ai un long cursus de bénévole derrière moi. J’ai occupé pratiquement tous les postes et même ceux aux responsabilités. Cela peut-être gênant quand on est une femme et cela dérange. C’est du Gaslighting en référence à du harcèlement (Le gaslighting, ou gas-lighting est une forme d’abus mental dans lequel l’information est déformée ou présentée sous un autre jour, omise sélectivement pour favoriser l’abuseur, ou faussée dans le but de faire douter la victime de sa mémoire, de sa perception et de sa santé mentale). Depuis la fusion des ligues, il y a un sérieux problème de gouvernance.

Karin Tablin | Philippe BELLANGER

Karin Tablin | Philippe BELLANGER

Pour revenir aux dossards, l’histoire est simple. D’abord, ce cher monsieur a été impoli et n’a pas dit bonjour et ne s’est pas présenté. Je ne suis pas sensé le connaitre après tout. De plus, son ton était très agressif d’où ma réponse. Comment voulez-vous que je lui explique la situation alors qu’il ne me laissait pas parler ? Il était très énervé. Le problème de dossard est directement lié à l’organisation de la nouvelle ligue. Les dossards ont été réalisé à Rouen et envoyé par colissimo sur le site de Caen. Etant donné qu’il n’y a plus de salarié à la ligue, le colissimo a été envoyé avec l’option signature. Le livreur est passé le vendredi précédent la compétition mais personne n’était présent. Le colis a été livré dans un point relai et récupéré seulement en début de semaine suivante. Ce n’est pas de notre faute mais je pense que j’aurais pu expliquer la situation à ce monsieur si il ne s’était pas autant énervé.

Karine TABLIN : “Je préfère prôner un discours de rassemblement”

De plus, je vous l’expliquais tout à l’heure. le contexte était délicat. Quand on est Juge Arbitre, on est concentré et la moindre erreur peut faire perdre du temps. J’ai tendance à penser qu’il est plus facile de critiquer que de faire. D’ailleurs, je préfère prôner un discours de rassemblement et invite plutôt toutes les critiques à nous rejoindre pour améliorer la situation. Bizarrement, il n’y a plus personne après..

Mais comment expliquer le déroulement d’une compétition se terminant à 21h00 couronnée de paroles déplacées d’un juge arbitre ? La Vice Présidente déléguée de la ligue de Normandie avance ses arguments :

Karin Tablin | Philippe BELLANGER

Karin Tablin | Philippe BELLANGER

On a eu certe du retard mais certainement pas dans des grandeurs importantes. On a débuté à 12h00 et terminé à 20h40 alors que l’on avait annoncé 20h30. On a eu 10 minutes de retard. Est-ce dramatique ? rétorque Karine TABLIN.  Pour Philippe ANTOINE (Juge Arbitre), ses propos lui appartiennent mais faut-il encore les remettre dans le contexte que j’ai expliqué tout à l’heure.

Karine TABLIN : “Le premier responsable est le n°1. C’est le chef d’orchestre, c’est celui qui donne le là et aujourd’hui il sonne faux.”

De toute manière, depuis la fusion de la ligue, il y a un sérieux problème de gouvernance. Je trouve dommage que la fusion n’ai pas donné naissance nouvelle ligue. On serait vraiment reparti de zéro. Il y a aujourd’hui une politique de division. Si l’aura du président était satisfaisante, on ne rencontrerait pas tous ces problèmes au sein de la ligue. Le premier responsable est le n°1. C’est le chef d’orchestre, c’est celui qui donne le la et aujourd’hui il sonne faux.

Yoann SUDRON

Yoann SUDRON

En se présentant à Argentan pour le 4ème tour de critérium fédéral, Yoann SUDRON ne s’attendait pas à vivre une journée aussi mouvementée. Entraineur passionné depuis 10 ans au club du CP QUEVILLAIS, il conclut par ces mots :

Le ping est devenu NORMAND et cela doit être une force. Voilà mon écoeurement lors de cette compétition de tennis de table. Cela fait 10 ans que je fais ce métier et je n’ai jamais vu cela. Sincèrement, si un changement certain n’a pas lieu prochainement et que l’on reste dirigé par des personnes qui n’écoutent ni les parents, ni les jeunes, ni les entraîneurs, le tennis de table normand va droit à la catastrophe. Ils ne s’aperçoivent pas que la vie évolue et donc qu’il faut adapter les compétitions à la vie actuelle. J’espère sincèrement que cela va vite évoluer sinon…. Un entraîneur écœuré

Quel avenir pour le tennis de table français ?

Quel avenir pour le tennis de table Normand ?

Comme un cri du coeur dont seuls les pongistes en ont le secret, l’histoire de Yoann SUDRON résonne aujourd’hui parmi la communauté pongiste. Au milieu de tout cela, la gestion délicate d’une compétition où les nerfs des bénévoles sont mis à rude épreuve. Est-ce que ce récit ne ressemblerait finalement pas à un autre ? Est-ce que le message sous-jacent à retenir ne serait pas de mieux s’écouter et communiquer ? À l’image de la situation ombrageuse du Tennis de Table Français, le PING Normand souffre de maux en son coeur. Une fusion qui semble mal digérée, des rancoeurs toujours présentes, une difficulté à avancer dans un sens commun. Et si finalement, cette histoire n’était pas le simple reflet d’une discipline en chute libre ? 

Yoann SUDRON

Yoann SUDRON

Le message de Yoann SUDRON sur son profil facebook

Je ne suis pas quelqu’un qui publie à tout va mais là je me sens obligé de le faire car ce qui s’est passé lors du 4ème tour d’individuels en Nationale 2 à Argentan est inadmissible. Tout d’abord, en arrivant à la compétition, aucun dossard pour les joueurs et aucun dossier sur la compétition non plus. Cela commençait bien et surtout la compétition était donc incompréhensible pour les parents car aucun repère. La compétition commence et l’on apprend qu’il y a très peu d’arbitres le samedi et que les joueurs et joueuses eux-mêmes devront s’arbitrer…cela n’a jamais eu lieu sur les tours précédents car il y avait toujours des arbitres de prévus. La compétition commence donc bien à 12h mais au vu des conditions et du manque d’arbitres, la compétition ne pouvait pas se finir à l’heure…Cela n’a pas manqué, elle a finit après 21h, record ABSOLU pour les 4 tours. Trouvez vous normal qu’une compétition pour de jeunes enfants durent plus de 9 heures ???? Des parents sont partis le matin vers 8h pour aller à la compétition et ne sont pas rentrés avant minuit ????? Est ce logique et surtout cohérent ?? Citez moi un sport ou une compétition classique pour des jeunes enfants durent plus de 9 heures ???? En discutant avec plusieurs personnes et entraîneurs, tout le monde a le même ressenti : c’est trop long, mal organisé. Plusieurs personnes viennent à la table du juge arbitre pour se plaindre mais pas de réponse ou alors on leur dit: c’est comme ça, on y peut rien…. Vers 17h après des temps d’attente sans jouer de plus de deux heures (?????) pour de nombreux enfants, je décide d’aller à la table des juge-arbitres pour qu’ils m’expliquent le pourquoi du comment ? A la table, il y a la vice présidente de la ligue qui est aussi la responsable de la commission sportive et le responsable des arbitres de la ligue. Je pensais avoir mes réponses mais cela n’en est rien, bien au contraire. Je demande à la vice présidente pourquoi il y a un manque d’arbitres. Elle me répond : “Je ne sais pas”. Je lui dit qu’au vu de ses fonctions, elle devrait avoir plus d’informations. Elle me répond que ce n’est pas mon problème. Agacé, je lui réponds que c’est bien beau de donner des leçons de morale sur le fonctionnement des clubs ou sur le nombre d’arbitres dans nos associations mais il faudrait au moins que quand ces personnes organisent une compétition, qu’ils puissent mettre assez d’arbitres. Sa réponse est stupéfiante : “Vous savez, cela fait 30 ans qu’en ex Basse Normandie nous travaillons sérieusement sur les arbitres et juge-arbitres, contrairement à la ex Haute Normandie qui doit tout revoir depuis un an. De plus, vous vous énervés car vous êtes jeune.” Donc jeune veut-il dire sans raisonnement d’après cette dame ? Et de plus, sympa encore la leçon de morale. Je lui réponds que ce n’est pas un problème de Haute ou Basse Normandie et que si elle voulait comparer les choses, le tour qui a eu lieu à Saint Pierre Lès Elbeuf en Ex Haute Normandie, avait des arbitres et là non. Bizarre bizarre pour des personnes qui travaillent mieux que les autres….. A ce moment là, Le Juge Arbitre glissa à son collègue : Ne lui réponds pas, c’est un CON…. Enervé, je lui réponds : Pardon, vous avez dit quoi ? Silence de sa part. Enervé, je lui réponds que tout d’abord je le vouvoyais et surtout je ne l’avais pas insulté donc qu’il fasse attention à ses propos. De tout façon, cette réaction est-elle bizarre de la part d’une personne qui prétend que tous les ex hauts Normands ont un QI négatif ???? Je ne pouvais passer cela sous silence, je trouve cela scandaleux car ce sont des personnes à haute responsabilité à la Ligue de Normandie qui tiennent des propos déplacés et insultants envers de nombreuses personnes. Le ping est devenu NORMAND et cela doit être une force. Voilà mon écoeurement lors de cette compétition de tennis de table. Cela fait 10 ans que je fais ce métier et je n’ai jamais vu cela. Sincèrement, si un changement certain n’a pas lieu prochainement et que l’on reste dirigé par des personnes qui n’écoutent ni les parents, ni les jeunes, ni les entraîneurs, le tennis de table normand va droit à la catastrophe. Ils ne s’aperçoivent pas que la vie évolue et donc qu’il faut adapter les compétitions à la vie actuelle. J’espère sincèrement que cela va vite évoluer sinon…. Un entraîneur écœuré

109 Partages

Réagir un commentaire

4 Commentaires sur "Le calvaire d’un entraineur lors du 4ème tour du critérium fédéral à Argentan"

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
lesseur
Invité
lesseur
Offline

N’oubliez pas que ces gens critiqués sont BENEVOLES … si les bénévoles sont considérés comme des pros, alors il faudra les remplacer par des pros et notre sport deviendra un sport de riches.

Jean-Marc
Invité
Jean-Marc
Offline
Que dire ? J’étais présent sur place et effectivement le JA a subi l’absence d’organisation de la ligue. Du moins, c’est mon avis. Il est difficile de gérer une compétition comme celle-là avec un nombre d’arbitre OFFICIEL aussi réduit. Les bénévoles du club d’Argentan ont été très sollicités et ils n’ont pas lâché les arbitrages et ceux malgré le comportement parfois limite de joueurs, de coachs ou de spectateurs-joueurs. Personnellement, j’ai été spectateur de comportement inacceptable de jeunes membres d’un pole espoir… encouragés sur les points volés, joués la provocation alors qu’il n’était que spectateur du match. Après le match,… Read more »
Lefebvre
Invité
Lefebvre
Offline
Bonjour, Je connais bien Mr Sudron qui dit ce qu’il pense et heureusement. Par contre Mme Tablin je ne la connais pas personnellement, mais en discutant avec pas mal de joueurs Normand (bas comme haut) toujours la même chose ressort (personne qui ne voit que le boit de son nez et avec un parler souvent agressif !!) Malheureusement la vie change et faut s’adapter !!!! On a beau avoir un cursus long, faut savoir se remettre en question, que tu soit une femme ou un homme ! Faut arrêter de se cacher derrière s’en arrêt. Pour l’histoire du 4eme tour,… Read more »
ALAN
Invité
ALAN
Offline
Je trouve aberrant que l’on puisse avoir ce genre de comportement envers un entraîneur. De toute façon Mme Tablin noie encore le poisson en venant vanté sa carrière de bénévole et en vient même à parler de harcèlement en mettant en avant qu’elle est une femme, en quoi ce qui s’est passé mais t’il en cause le sexe de la personne qui est en face. Depuis la fusion on assiste à une guerre de clocher. En aucun cas, des personnes ayant des responsabilité à la ligue et dans des comités ne doivent critiquer ouvertement les anciennes ligues. Aujourd’hui nous sommes… Read more »

Le deal du moment :

30% de remise
Bois GEWO X-Force CF [-30%]
Le GEWO X-Force CF est le complément ultime série GEWO-Force. Il se compose de seulement trois placages de bois (noyau de Kiri et couches extérieures de koto et d'acacia) et deux couches de carbone
Voir le deal