A la rencontre de Laurent Trioreau, entraineur des Ping Panthers [Partie 1/2]

C’est avec grand plaisir que nous avons interviewé l’entraineur Laurent Trioreau dans le cadre des portraits “A la rencontre des acteurs du PING“. Laurent Trioreau est l’entraineur d’une équipe féminine appelée les “Ping Panthers” et licenciée à l’USC ST SULPICE. Rencontre avec Laurent Trioreau, un entraineur plein de bonnes idées mais aussi passionné de PING

Ce portrait est réalisé en 2 parties. Dans la première, on va faire connaissance avec Laurent Trioreau et découvrir son côté entraineur bénévole et dans la seconde son rôle dans le projet “Ping Panthers” qu’il a mis en place au sein de son club.

Laurent Trioreau : “J’entraine depuis maintenant cinq ans et je suis bénévole”

Tout d’abord, merçi de participer à notre série de portraits “A la rencontre des acteurs du ping”. C’est vraiment génial d’aller cette fois à la rencontre des entraineurs qui font partie intégrante de notre sport. Pour commencer pourrais-tu te présenter aux lecteurs d’actuping ?
[quote]Laurent Trioreau, 50 ans, magasinier agricole et j’habite St-Sulpice dans le Loir et Cher(41) à coté de Blois [/quote]
 
Quel type de pongiste es-tu ?
[quote]Je suis classé 14 ancien 16, je ne joue pratiquement plus en compétition ! Je suis défenseur, gaucher avec une bonne coupe de balle, une bonne attaque en coup droit et assez fort mentalement. Mon gros point faible, c’est de me relâcher quand je mène au score !  [/quote]
 
Dans quel club es-tu licencié et effectues tes entrainements ? 
[quote]Je suis licencié au club de L’U.S.C. ST SULPICE où j’entraine les jeunes de mon club. Je fais également partie de la C.D.J.T du comité 41 où j’encadre les stages du groupe élite, les regroupements de détection avec un suivi sur les compétitions : Minicom’s, intercomités etc… [/quote]
Laurent Trioreau

Laurent Trioreau au milieu de ses joueuses

 
Depuis quand exerces-tu en tant qu’entraineur et à quel niveau (salarié, mi-temps, bénévole..) ?
[quote]J’entraine depuis maintenant cinq ans et je suis bénévole.[/quote]
 
Qu’est ce qui t’as poussé à devenir entraineur ?
[quote]Au départ par nécessité, quand je suis arrivé dans mon club actuel, il y avait quatre ou cinq jeunes qui voulaient s’entrainer sérieusement mais il n’y avait pas d’entraineur formé. J’ai donc suivi les formations fédérales pendant mes congés afin de me former au mieux puis je suis rentré à la C.D.J.T. du comité 41 pour me perfectionner. Maintenant, c’est devenu une passion, j’ai même pratiquement arrêté la compétition pour me consacrer aux entrainements des jeunes.[/quote]
 

Laurent Trioreau : “Je trouve plus valorisant d’entrainer que de jouer”

Quel type d’entraineur es-tu ? (autoritaire, pointilleux, nerveux..etc..)
[quote]Autoritaire quand c’est nécessaire, assez exigent avec les jeunes qui veulent progresser. Il peut m’arriver d’être un peu tendu lorsque je coach les jeunes et qu’ils ne respectent les consignes.   [/quote]
Laurent Trioreau est aussi bénévole au Comité du Loir et Cher

Laurent Trioreau

 
Est-ce-que tu préfères jouer ou entrainer ?
[quote]Avant j’adorais jouer, depuis que j’ai commencé à entrainer, je trouve ça beaucoup plus valorisant que de jouer. On transmet aux jeunes ce que d’autres nous ont enseigné, je trouve ça normal de donner du temps comme certains en ont donné pour moi !!![/quote]
 
Quelles sont les difficultés que rencontrent un entraineur au quotidien ?
[quote]Pour moi qui suis dans un petit club, je dirai que je dispose d’une trop petite salle(5 tables max très serrés) et que j’aurai besoin d’aide pour pouvoir faire d’autres créneaux pour les jeunes.[/quote]
 
Quels sont tes exercices fétiches ?
[quote]Je fais faire souvent le 8, j’aime bien aussi faire RV, CD milieu de table, CD en pivot dans le RV et plein CD. Sinon j’essaie d’adapter mes séances aux besoins des joueurs et joueuses.   [/quote]
 
Que fais-tu quand un joueur est dissipé à l’entrainement ou ne t’écoutes pas du tout ?

[quote]Je commence par le reprendre devant tout le monde, en général ça marche. Sinon je le prend à part pour le recadrer et si ça ne suffit pas je lui fait faire des exercices physiques pendant que les autres continuent la séance. Il m’est arrivé une fois de dire à un jeune d’aller se changer et d’attendre la fin de la séance afin que l’on en parle avec ses parents. J’espère ne pas avoir un jour à aller plus loin et exclure un joueur du club, mais si c’est nécessaire je le ferai…[/quote]

 
Laurent Trioreau auprès de ses jeunes

Laurent Trioreau

 
Est-ce-que tu assistes tes licenciés en compétition ou bien tu les laisses gérer leurs matchs en pleine autonomie ?
[quote]En général et quand c’est possible j’assiste mes licenciés en compétition sur les compétitions majeurs. Mais il m’arrive de les laisser se gérer sur des compétitions moins importantes tout en regardant de loin !!![/quote]

 
Que ferais-tu pour améliorer le métier d’entraineur ?
[quote]Je pense déjà que pour les pros, il faudrait qu’ils soient mieux rémunérés quand ils le méritent et leurs laisser du temps pour bâtir un projet solide à long terme. Pour les bénévoles dans les petits clubs comme moi, on aimerait bien avoir un peu plus d’aide de la part de la ligue et de la fédé, surtout quand comme nous on essaie de développer ce qu’ils mettent en avant : le ping féminin, le fit ping tonic etc… Malheureusement, ils ne font rien pour nous sauf une personne que je remercie : le C.T.R de la ligue du centre Mr Stéphane Lelong qui nous a fait de la promo sur son magazine Ping Centre.    [/quote]
 
Quel est ton meilleur souvenir d’entraineur ?
[quote]J’ai du mal à n’en retenir qu’un, tous les podiums que mes jeunes ont obtenu sont de très bons souvenirs. Ma plus belle réussite est d’avoir amener Axelle Payneau en N2 au critérium fédéral, c’était son objectif depuis qu’elle évoluait en régional. Maintenant pour elle ou pour d’autres jeunes mon rêve serait de les faire monter en N1 !!![/quote]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.