Jean-René CHEVALIER et Guy LETROT écartés du bureau exécutif de la FFTT

8 avril 2018
887 Views
1 Comments

À chaque mois son lot d’actualités. Empêtré dans des problèmes de gestion, la fédération française de tennis de table affiche une mine des plus mauvais jours.

Jean-René CHEVALIER et Guy LETROT sanctionnés

Guy LETROT et Jean-René CHEVALIER | FFTT

Guy LETROT et Jean-René CHEVALIER | FFTT

Symbolisé par les révélations incendiaires du dossier de Guy LETROT, les difficultés financières de l’instance fédérale, ses problèmes de gestion de personnel ou l’obscure histoire du “BerrestGATE”, la fédération française de tennis de table traverse une période compliquée. Les évènements de ce week-end pourraient plonger un peu plus l’instance fédérale dans la crise. Le bureau exécutif* et le conseil fédéral* se sont réunis en cette fin de semaine au siège de la fédération, 3 rue Dieudonné Costes à Paris, 

Jean-René CHEVALIER et Guy LETROT écartés du bureau exécutif 

Jean-René CHEVALIER | FFTT

Jean-René CHEVALIER | FFTT

Selon nos informations, Jean-René CHEVALIER (Vice-Président Délégué, centre de ressources des instances) et Guy LETROT (ex-vice président chargé des finances) ont été écartés du bureau exécutif. Nous avons contacté les protagonistes sans réponse à ce jour. Toutefois, ils feraient toujours partie du conseil fédéral. En effet, seule une démission ou un vote majoritaire de l’assemblée générale pourraient les écarter de la direction fédérale. Néanmoins, l’avenir s’assombrit considérablement pour les vice-présidents.

Concernant les raisons de la décision du bureau exécutif, les deux membres historiques de la fédération pourraient payer leurs propos à l’encontre du président. Jean-René CHEVALIER avait notamment réagit à la sanction de Guy LETROT dans un email adressé au président :

“Ton courrier à l’encontre de Guy est tout simplement honteux, inadmissible, inhumain. Quelle tristesse !!!! Comment as-tu pu en arriver là ?” s’adressant à Christian PALIERNE, président de la FFTT.

Concernant Guy LETROT, déjà sanctionné avec le retrait de toutes ses missions liées aux finances, son éviction ne semble être que la suite logique de la procédure démarrée en janvier dernier. 


Fédération française de tennis de table (fftt)

Fédération française de tennis de table (FFTT)

Bureau exécutif*

Le Bureau exécutif a dans ses attributions toutes celles qui n’entrent pas dans les compétences du Conseil fédéral, et en particulier :

  • suivi de la gestion, du fonctionnement du siège, de la politique sportive (hors modifications qui affecteraient la nature ou la structure des championnats) ;
  • suivi des compétitions existantes, calendrier sportif ; – modifications des règlements ne nécessitant pas un passage en Assemblée générale ;
  • suivi du projet de l’Olympiade et propositions d’ajustements au Conseil fédéral ;
  • toutes décisions d’administration courantes et toutes dispositions d’urgence ou mesures conservatoires destinées à sauvegarder les intérêts ou l’autorité de la Fédération – préparation des réunions du Conseil fédéral.

Le Bureau exécutif se compose :

  1. de membres de droit : – le Président, le Secrétaire général, le Trésorier général, – les Vice-présidents, 
  2. de membres élus par le Conseil fédéral, sur proposition du Président. Les membres de droit doivent être majeurs.

Le nombre et la qualité des vice-présidents et le nombre des membres élus sont proposés par le Président à l’approbation du Conseil Fédéral. Le Directeur technique national ainsi que le Directeur général des services assistent de droit au Bureau exécutif avec voix consultative. 

Bureau exécutif FFTT – 2017/2020

Les membres : 

  • Christian Palierne, Françoise Lapicque, Jean-René Chevalier, Miguel Vicens, Marion Vayre, Anne Boileau-Demaret, Jacques Ray, Sophie Bodin, Jacques Barraud, Guy Letrot, Jean-Luc Guillot, Michel Martin, Patrick Cannet, Patrick Lustremant.

La Fédération est administrée par un Conseil fédéral de 39 membres. Cet organe de réflexion et de direction de la Fédération, est la seule autorité politique décisionnelle. Le Président le représente dans l’intervalle des réunions. Le Conseil fédéral a dans ses attributions toutes les questions se rapportant à l’organisation, à la coordination, au développement du tennis de table dans la métropole et les Outre-mer. Notamment : 

  • bilan financier et budget prévisionnel, 
  • conduite, évaluation et suivi du projet de l’Olympiade,
  • désignations et nominations des commissions et instances,
  • création – suppression emplois permanents,
  • relations conventionnelles avec les fédérations affinitaires et organismes indépendants ; relations avec les fédérations étrangères,
  • stratégie sportive (grandes orientations), de développement et du haut niveau, organisation des grands événements,
  • relations commerciales et de partenariats faisant l’objet d’une consultation (seuil défini),
  • suivi et approbation de toutes les modifications réglementaires devant passer en Assemblée générale, ainsi que les modalités de l’Assemblée générale.

Le Conseil est composé de :

  • 24 membres élus ; 
  • 13 membres de droit correspondant aux 13 présidents des ligues métropolitaines ;
  • 2 membres de droit, représentant les ligues d’Outre-mer, élus parmi les présidents de ces ligues. L’un est chargé de représenter le groupe “Antilles- Guyane” (Guadeloupe, Guyane, Martinique) et l’autre le groupe “Pacifique – Océan Indien” (La Réunion, Mayotte, La Nouvelle-Calédonie, Tahiti, Wallis et Futana). 

Les membres du Conseil Fédéral sont élus, pour 4 ans, au scrutin de liste bloquée à un tour à la répartition proportionnelle. La dernière assemblée générale élective a eu lieu le 25 mars 2017. 

Conseil Fédéral FFTT – 2017/2020

Les membres élus : 

  • Christian Palierne, Françoise Lapicque, Jean-René Chevalier, Virginie Poupin, Miguel Vicens, Marion Vayre, Kevin Vanlioglu, Anne Boileau-Demaret, Jacques Ray, Sophie Bodin, Jacques Barraud, Guy Letrot, Jean-Luc Guillot, Claude Raeckelboom, Michel Martin, Patrick Cannet, Sonia Prodhomme, Thibaut Huriez, Jacques Sorieux, Christian Rigaud, Patrick Lustremant, Cédric Mirault, Eric Le Deuc, Jacqueline Momal

Réagir un commentaire

1 Commentaire sur "Jean-René CHEVALIER et Guy LETROT écartés du bureau exécutif de la FFTT"

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
PICOTLONG
Membre
Member
PICOTLONG
Offline
Les rêves de grandeur (organisation à Antibes du congrès avec privatisation du tunnel des requins du Maryland, maintenant Disney) quand on en a pas les moyens juste pour se faire mousser, faut arrêter ! Revenons à l’essentiel : le ping et les joueurs !!!! Et arrêtons d’augmenter les licences pour boucher les trous, le pongiste de base qui fait la masse et paie s’en fout bien mal des difficultés financières par manque de prudence des élus fédéraux… et de leur train de vie dispendieux ! Si le président Palierne commence à se comporter en dictateur (et je dis bien si),… Read more »

Le deal du moment :

20% de remise
Revêtement DR NEUBAUER VIPER [-20%]
Notre nouveau revêtement à picots longs VIPER est la nouvelle alternative pour tous les joueurs évoluant en bloc près de la table.
Voir le deal