Dimitrij OVTCHAROV au plus près des étoiles et plus encore ?

23 novembre 2017
2007 Views

Il est classé n°1 dans son pays, n°1 à l’échelle européenne et 3ème au niveau mondial. Il est devenu un cauchemar vivant pour l’élite du tennis de table asiatique et notamment les meilleurs chinois. Son jeu se bonifie au fil des années et pourtant, du haut de ses 29 ans, l’allemand Dimitrij OVTCHAROV reste serein. Alors que la saison régulière de ITTF World Tour touche à sa fin , il pourrait sous réserve d’atteindre au minima les 1/2 finales, débuter 2018 sur le trône du PING mondial. Est-ce que Dimitrij OVTCHAROV a déjà touché les étoiles ou pourrait-il encore repousser ses limites ? Analyse :

Dimitrij OVTCHAROV triomphe encore et encore…

Dimitrij OVTCHAROV ou l'art d'embrasser le tennis de table | DONIC

Dimitrij OVTCHAROV ou l’art d’embrasser le tennis de table | DONIC

Du point de vue de Karl JINDRAK, directeur technique de l’ITTF World Tour, l’Open d’Allemagne a été clairement l’épreuve phare de la saison courante. Comme un triple signe du destin pour Dimitrij OVTCHAROV, son équipementier DONIC était partenaire premium de l’évènement. Le n°1 Allemand jouait devant son public qui avait répondu présent dans une Arena de Magdeburg quasiment complète pendant trois jours. La star de DONIC a également affronté en finale son ami de longue date, Timo BOLL défait trois semaines plus tôt en finale de la coupe du monde (Belgique – Liège). Toutes les conditions étaient réunies pour réaliser un exploit retentissant. Dima (Dimitrij OVTCHAROV) s’est confié pour DONIC :

« Ce titre est peut-être mon plus grand triomphe et ma meilleure performance sur le circuit World Tour. La liste des participants était la plus relevée possible avec la présence de tous les joueurs chinois, hormis Ma LONG. J’ai remporté mes rencontres face à Yan AN, Wong CHUN TING, Fan ZHENDONG et en finale face à Timo BOLL. Le parcours a été très difficile », ajoute la star de DONIC.

Dimitrij OVTCHAROV remporte sa première coupe du monde | DONIC

Dimitrij OVTCHAROV remporte sa première coupe du monde | DONIC

Dimitrij OVTCHAROV : « J’ai emmagasiné un maximum de confiance »

Si le titre décroché Magdeburg a marqué l’intéressé, sa performance a quant à elle éblouie le monde du tennis de table. Sa victoire s’affiche dans la continuité de ses derniers exploits avec notamment un pourcentage incroyable de 94% de victoires sur l’année courante. Au 23 novembre 2017, Dima a disputé 49 rencontres engrangeant 46 victoires pour seulement 3 défaites. Il est revenu plus en détails sur sa performance auprès de son partenaire DONIC :

« Je crois avoir participé à 8 ou 9 tournois cette année (en réalité 10 en comptant l’Open d’Allemagne) et j’ai remporté tous les titres à l’exception des championnats du Monde et l’Open de Qatar, rappelle la star Allemande. Avec chaque victoire, j’ai emmagasiné un maximum de confiance, ajoute-t-il. 

Cette dernière a certainement été un élément clé face au chinois Fan ZHENDONG. Le poulain de DONIC a résisté à la pression en sauvant deux balles de match tout en échouant trois fois au gain de la partie. Au bout d’un suspense intenable, la 4ème tentative fût la bonne. Auteur d’une prestation qui forge les légendes, Dimitrij OVTCHAROV s’est imposé 15-13 au 7ème set. Une récompense doublée de sa deuxième victoire face à un chinois. La première face à Fan ZHENDONG, n°2 mondial. Dima est revenu sur son exploit pour DONIC :

« C’était un rêve, un grand moment pour moi. J’ai réussi à développer mon meilleur niveau de jeu. Si je n’avais pas joué ainsi, je n’aurais eu aucune chance contre un joueur aussi vif et grandiose. »

Dimitrij OVTCHAROV au plus près des étoiles et plus encore ? | DONIC

Dimitrij OVTCHAROV au plus près des étoiles et plus encore ? | DONIC

Dima, n°1 Allemand, n°1 Européen, n°3 mondial

Auréolé d’une première couronne mondiale trois semaines plus tôt en Belgique (Liège), Dimitrij OVTCHAROV retrouvait en finale, son compatriote Allemand, Timo BOLL. Une revanche tombant comme un cadeau du ciel pour le second qui espérait inverser la vapeur après une défaite amère trois semaines plus tôt. Si l’intensité des échanges fût un cran en dessous de sa 1/2 finale, le suspense a été une nouvelle fois au rendez-vous.  Épatant, rayonnant, frôlant parfois le divin pongiste, Timo BOLL a brillé par son touché de balle naturel et son talent inné. C’était toutefois sans compter sur le physique d’acier de son adversaire. Un atout de taille qui fit toute la différence au 7ème set avec un Dima plus fort face à un Timo BOLL accusant le poids des années. 

Le n°1 Allemand peut d’ores et déjà se satisfaire d’avoir accompli la meilleure saison de sa carrière. Il pourrait la rendre encore plus exceptionnelle en atteignant le dernier carré des Finales du World Tour, qui se dérouleront à Astana au Kazakhstan du 14 au 17 décembre prochain. C’est ce que révèle le joueur à notre partenaire DONIC :

« Si j’atteins les demies-finales des World Tour Grand finals, je peux espérer être numéro 1 mondial en janvier. Ce serait un moment exceptionnel, ajoute la star allemande »

La saison à 94% parfaite de Dima

Il deviendrait par la même occasion, le deuxième pongiste Allemand de l’histoire à monter sur le trône mondial après un certain Timo BOLL six années plus tôt. (Il l’avait déjà été en 2003). Dimitrij OVTCHAROV deviendrait également le 1er européen a (véritablement) stopper l’hégémonie chinoise à la tête du PING Mondial. 

Liste des rencontres de Dimitrij OVTCHAROV de janvier 2017 au 23 novembre 2017

Liste des rencontres de Dimitrij OVTCHAROV de janvier 2017 au 23 novembre 2017

Quel que soit le résultat au Kazakhstan, son année 2017 restera exceptionnelle frisant même la perfection. Dima a disputé 49 rencontres pour 46 victoires pour seulement 3 défaites. Un pourcentage incroyable de 94% de victoires. En analysant plus en détails ses statistiques, on se rend un peu plus compte de sa performance XXL. Il a remporté trois titres majeurs (Coupe du Monde, Coupe d’Europe, Championnats d’Europe par équipes) se payant même le luxe d’en décrocher cinq autres sur le circuit World ITTF Pro Tour (Open de Suisse à Lausanne, Open de Bulgarie à Panagyurishte, Open de Chine à Chengdu, Open d’Inde à New Delhi, Open d’Allemagne à Magdeburg).

Dima affole les compteurs

Au-delà des statistiques, Dimitrij OVTCHAROV a clairement franchit un palier cette année. Si les pongistes asiatiques pouvaient lui apparaître comme épouvantail hier, ce n’est plus forcément le cas aujourd’hui. 33% de ses victoires ont été réalisées face à des joueurs asiatiques, 48% face à des européens et 19% pour le reste du monde. 

Graphique des victoires de Dima réparties dans le monde

Graphique des victoires de Dima réparties dans le monde

Dima a éclaboussé de toute sa classe les pongistes chinois jusque-là imperturbables. Il culmine à 100% de victoires avec deux victoires de prestige face à Fan ZHENDONG (n°2) et Yan AN (n°14). Même plus, il a été un véritable poison pour la délégation japonaise avec 9 succès en 11 rencontres. 60% de ses victoires ont été réalisées face à des Japonais, 27% pour Hong-Kong et 13% pour la Chine. 

Graphique des victoires de Dima face à des joueurs asiatiques

Graphique des victoires de Dima face à des joueurs asiatiques

Dimitrij OVTCHAROV au plus près des étoiles et plus encore ?

Un niveau de jeu éblouissant et proche de la perfection, sa perfection. Efficace dans tous les compartiments du jeu, solide physiquement et capable de renverser n’importe quelle situation notamment grâce à un mental d’acier, Dimitrij OVTCHAROV est aujourd’hui n°3 mondial, le meilleur classement de sa carrière. Son palmarès déjà impressionnant s’étoffe à vitesse grand V. 

Dimitrij OVTCHAROV | DONIC

Dimitrij OVTCHAROV | DONIC

Si le titre mondial lui échappe encore tout comme celui des grandes finales de l’ITTF World Tour, il peut se satisfaire d’une médaille de bronze décrochée aux Jeux Olympiques de Londres en 2012. Le n°1 Allemand ne possède pas (encore) le palmarès d’un Jan Ove WALDNER ou même de Timo BOLL mais il s’en rapproche à grands pas. Du haut de ses 29 ans, il navigue au plus près des étoiles. Et si Dima repoussait encore plus loin ses limites ?

DONIC Homepage Fixed Second – 1250 x 583
DONIC Homepage Fixed – 1250 x 583

Le deal du moment :

5% de remise
Chaussures MIZUNO WAVE MEDAL 4 [-5%]
Chaussure technique au design soigné spécialement conçue pour le tennis de table. Système Air Mesh et support synthetic aéré pour une ventilation maximale.
Voir le deal
196 Partages
Partagez196
Tweetez